LES GARDIENNES DU TEMPS

Novembre 2023

Avec Les gardiennes, le metteur en scène Nasser Djemaï aborde la question des relations familiales dans l’accompagnement des personnes âgées.

Comment bien accompagner nos parents vieillissants ? C’est une question à laquelle nous sommes tôt ou tard confrontés… C’est autour de cette thématique que l’auteur, metteur en scène Nasser Djemaï a créé la pièce Les gardiennes, jouée le 10 novembre au théâtre Jean-François-Voguet. Dans cette tragi-comédie, le public est projeté dans l’appartement de Rose (Martine Hamel) qui a perdu la mobilité et l’usage de la parole, et qui partage ses journées avec ses voisines âgées de 75 à 80 ans, Margot (Coco Felgeirolles), Hannah (Chantal Trichet), Suzanne (Claire Aveline). Toutes les quatre se sont connues à l’usine, où elles travaillaient comme ouvrières et militaient dans le même syndicat. Les amies de Rose, qui résident dans le même immeuble, se sont installées chez elle afin de l’assister dans son quotidien. Elles forment une petite tribu féminine joyeuse et organisée pour assurer leur survie, en veillant les unes sur les autres.

DEUX VISIONS DU BIEN VIEILLIR

Cet équilibre se voit bouleversé lorsque Victoria (Sophie Rodrigues), la fille de Rose, débarque, en annonçant avoir trouvé une solution pour voir plus souvent sa mère, et être rassurée sur son état de santé : vendre l’appartement pour placer Rose en Ehpad. Mais pourquoi finir sa vie en institution médicalisée quand on peut rester chez soi en étant aidé ? La pièce donne à voir deux visions du bien vieillir qui se confrontent, à travers le regard des « Gardiennes » qui déploient leurs énergies pour défendre des valeurs d’une époque où l’entraide et le bien commun avaient du sens, et celui de Victoria qui pense bien faire pour sa mère dans un esprit contemporain individualiste et méthodique. « Le metteur en scène a choisi de traiter ce sujet comme une sorte de fable onirique, où les comédiennes sont des gardiennes, prêtes à tout pour que personne, même la famille, ne viennent perturber ce sanctuaire. Ces femmes s’érigent comme des sorcières pour bousculer le plan que Victoria s’était fixée. Peu à peu, la fille se rend compte de ce qui est le mieux pour sa maman. C’est une pièce touchante, drôle, qui parle d’un vrai sujet de société avec espoir », souligne Chérifa Naït, responsable de l’action artistique à la direction des Affaires culturelles. Les gardiennes est la première pièce de théâtre de la saison culturelle jouée dans le nouvel équipement Jean-François-Voguet. Pour Mme Naït : « C’est symbolique d’ouvrir notre programmation avec ce spectacle, qui à l’image du nouveau lieu, s’adresse à toutes les générations. »

[+] D’INFOS : Le 10 novembre, 20h -Théâtre Jean-François-Voguet.
Tarif plein : 19 € / réductions : 12 € / - de 25 ans : 8 €.
Billetterie : www.culture.fontenay.fr ou au 01 71 33 53 35.