LA VOIE D’UNE VILLE APAISÉE

Juin 2023

Zone 30, zone 20, aménagements de voirie… Petit rappel routier des actions de la municipalité pour réduire la vitesse des automobilistes et favoriser les circulations actives.

Il y a un avant et un après le confinement. Au milieu, un grand flou. Il semblerait que des informations de l’ère pré-Covid se soient perdues dans le vortex… En matière de règlementations routières, par exemple. Une piqûre de rappel ne peut qu’être utile.

Toutes les voies communales sont en zone 30, et ce, depuis le 1er janvier 2017. Selon le décret n°2008-754 du 30 juillet 2008 portant diverses dispositions de sécurité routière, une zone 30 est une «  section ou un ensemble de sections de voies constituant une zone affectée à la circulation de tous les usagers  ». Dans cette zone, «  la vitesse des véhicules est limitée à 30 km/h  » et «  toutes les chaussées sont à double sens pour les cyclistes  ».

Le choix de la limitation à 30 km/h n’est aucunement arbitraire. Il s’avère qu’à cette vitesse, il faut 13 mètres pour s’arrêter tandis qu’à 50km/h l’automobiliste aura déjà parcouru 14 mètres avant même d’avoir commencé à freiner ! Et il ne pourra véritablement s’arrêter qu’au bout de 29 mètres.

Le calcul est le suivant : pour s’arrêter à 30 km/h, on doit prendre en compte le temps de réaction de l’automobiliste* (durant laquelle la voiture parcourt 8 mètres) et le temps de freinage sur chaussée sèche (encore 5 mètres parcourues), ce qui donne un total de 13 mètres. Mais pour s’arrêter à 50 km/h, la distance due au temps de réaction sera de 14 mètres et la distance nécessaire pour le freinage sur chaussée sèche sera de 15 mètres, donc en tout 29 mètres. Par ailleurs, en cas de choc avec un piéton ou un cycliste à 50 km/h, le risque de décès est multiplié par 9 par rapport à un choc à 30 km/h. À 70 km/h, un piéton n’a presque aucune chance de survie, comme le rappelle l’association Prévention Routière. Ainsi donc, depuis six ans maintenant, 100 % des voies fontenaysiennes sont en zone 30. Cela représente 62 km, auxquels il convient d’ajouter 1,6 km en zone 20, qu’on appelle aussi «  zone de rencontre  ». Mais la ville de Fontenay avait commencé à développer ces aménagements de circulation plusieurs années auparavant. En 2014, 14,5 % des voies communales se trouvaient déjà en zone 30.

Pour un meilleur partage de l’espace public

Il y a quatre ans, en mai 2019, la ville avait publié un petit guide ludique et pédagogique : En toute sécurité, partageons les rues de Fontenay. Il est toujours disponible, en ligne.

La première partie du livret est consacrée aux explications, assorties d’illustrations, relatives aux aménagements et dispositifs réalisés «  pour un partage de rue harmonieux et sécurisé  ». On retrouve : les zones 30, les zones 20, les bandes et les pistes cyclables, le double-sens cyclable, le tourne-à-droite, etc. La seconde partie, écrite à la première personne, décrit les comportements appropriés pour tel ou tel mode de circulation : «  Je suis piéton  », «  Je suis automobiliste  », «  Je circule à vélo  », «  J’utilise un engin à roulettes  »… Le guide s’achève par la rubrique «  Toutes et tous à vélo  », compilant diverses informations pratiques : pour apprendre à faire du vélo, pour en acheter un à prix modique, pour le faire réparer, ou encore, pour stationner à vélo…

 

* 1 seconde est le temps moyen de réaction d’un conducteur attentif (source Sétra, Service d’Études Techniques des Routes et Autoroutes)