Information

COVID-19 - INFO LOCALE

A partir du 17 octobre.
Suite aux annonces gouvernementale, un couvre-feu sera instauré, à partir du 17 octobre, de 21h à 6h dans toutes l'Île de France...

Publié le

Suite aux annonces gouvernementale, un couvre-feu sera instauré, à partir du 17 octobre, de 21h à 6h dans toutes l'Île de France.

https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

http://www.val-de-marne.gouv.fr/Actualites/COVID-19-Point-sur-la-situation-en-Val-de-Marne

A partir du 17 octobre

Le couvre-feu s'établira de 21h à 6h du matin

Certains déplacement resteront autorisés :

  • Pour des raisons de santé
  • Pour des raisons professionnelles
  • Pour prendre un train ou un avion
  • Pour rendre visite à un proche en situation de dépendance
  • Pour sortir votre animal de compagnie

L'ensemble du territoire est placé en état d'urgence sanitaire

Dès samedi :

  • Toutes les fêtes privées seront interdites
  • Tous les restaurants devront appliquer un protocole sanitaire renforcé
  • La règle d'un siège sur deux devra s'appliquer dans tous les lieux où l'on est assis
  • Le nombre de visiteurs sera régulé dans les lieux où circule debout (centre commerciaux, musées, ect)
  • Le télétravail sera renforcé

Certains établissements pourront rester ouverts :

  • Établissements de santé et médico-sociaux
  • Établissements d'hébergement d'urgence
  • Établissements publics assurant un service en soirée et la nuit
  • Hôtels
  • Restaurants assurant de la livraison à domicile

A partir du 6 octobre

Dans le Val-de-Marne, à partir du mardi 6 octobre, les mesures suivantes sont applicables dans le Val-de-Marne :

1. Reconduction des mesures existantes pour limiter les grands rassemblements :

  • Interdiction des événements rassemblant plus de 1000 personnes en même temps, cette jauge n’incluant pas les personnels techniques et de sécurité nécessaires au bon déroulement de l’événement ;
  • Interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes sur la voie publique, les parcs et jardins.

Restent autorisés :

  • Les manifestations revendicatives ;
  • Les cérémonies funéraires ;
  • Les marchés et distributions des AMAP ;
  • Les rassemblements professionnels, comme les tournages, les visites guidées, les chantiers de voie publique ;
  • Les distributions alimentaires et l’aide aux plus vulnérables, les « barnums » de dépistage de la Covid.

2. Interdiction de certaines activités à risque, ou d’activités qui rassemblent un grand nombre de personnes au même endroit qui ne présentent pas un caractère indispensable

  • Fermeture de tous les bars et bars à chicha ;
  • Les restaurants (un « restaurant » étant un établissement dont l’activité principale est la vente de repas) peuvent rester ouverts aux horaires habituels, sous réserve du strict respect du nouveau protocole sanitaire dont les détails seront diffusés dans la journée ;
  • Interdiction de la vente à emporter d’alcool et de la consommation d’alcool sur la voie publique à compter de 20h et jusqu’à 6h le lendemain, ainsi que la diffusion de musique amplifiée et toutes activités musicales pouvant être audibles depuis la voie publique, pour limiter les reports dans l’espace public des activités festives ;
  • Interdiction des soirées étudiantes, et de tous types de rassemblements festifs ou familiaux dans les établissements recevant du public (les cérémonies de mariage peuvent avoir lieu en mairie ou dans les lieux de culte, mais les fêtes de mariage ne sont pas autorisées) ;
  • Fermeture au public des clubs de jeux, salles de danse et salles de jeux ;
  • Fermeture des foires et salons (espaces des parcs expos) et des événements se tenant sous des grandes tentes classées en CTS au sens de la règlementation (représentations de cirque sous chapiteau, divers événements…)

Restent autorisés sous la réserve d’un respect strict du protocole sanitaire :

  • les restaurants ;
  • les sites de restauration scolaire, universitaires et d’entreprises, et de manière générale, la restauration collective sous contrat ;
  • les lieux de restauration ;
  • le service en chambre des bars des hôtels ;

3. Régulation des certains types d’activité

Activités sportives :

  • Les gymnases, salles polyvalentes et piscines sont désormais fermés pour tous types d’activités à l’exception de l’accueil des mineurs de moins de 18 ans (quel que soit le cadre : scolaire, associatif, ou privé)
    Suivant l’application des nouvelles directives préfectorales, la piscine et la patinoire sont fermées aux activités publiques (hors activités encadrées scolaires, périscolaires, associatives ou municipales pour les mineurs).
    En conséquence certaines activités municipales sont annulées en piscine (éveil aquatique, apprentissage de la nage adulte, aquabike, aquatraining) et toujours les cours collectifs de patinage en patinoire (en place depuis fin septembre)

  • Maintien de la fermeture des clubs de sport, clubs de fitness en raison de la dégradation de la situation sanitaire

Restent autorisés :

  • Accès libre aux équipements de plein air (stades, terrains d’entraînement physique…) en respectant la limite de 50% de leur capacité maximale, et ne dépassant pas 1 000 personnes.

Activités commerciales :

  • Encadrement strict du nombre de personnes pouvant se croiser dans les centres commerciaux et les grands magasins (au maximum 1 client pour 4m²)

Ne sont donc pas concernés par des restrictions nouvelles :

  • Les lieux culturels comme les théâtres, cinémas, musées (application des protocoles en vigueur) Les commerces autres que ceux évoqués ;
  • L’activité des entreprises et des administrations, où le télétravail est néanmoins encouragé ;
  • Les services de transport (incitation de tous ceux qui le peuvent à utiliser d’autres moyens de transport ou d’éviter les heures de pointe)
  • Les événements réunissant plus de plus de 1 000 personnes sont interdits.
  • Les rassemblements publics ou privés de plus de dix personnes sur la voie publique et dans les lieux ouverts au public sont interdits.

Restent autorisés :

  • Les manifestations revendicatives, les rassemblements à caractère professionnel, les services de transport de voyageurs, les établissements recevant du public, les cérémonies funéraires, les visites guidées organisées par des personnes titulaires d’une carte professionnelle et les marchés.

 

Télécharger