Lutte contre violences femmes

De nombreuses actions sont mises en places pour lutter contre tous les types de violences sexistes : violences conjugales ou intra-familiales, excision ou encore harcèlement.

Arretons les violences 391939 19: Violences Femmes Info

Numéro d’écoute national destiné aux femmes victimes de violences, à leur entourage et aux professionnels concernés. Appel anonyme et gratuit 7 jours sur 7, de 9h à 22h du lundi au vendredi et de 9h à 18h les samedi, dimanche et jours fériés.

Le 3919 « Violences Femmes info » est, depuis le 1er janvier 2014, le numéro national de référence d’écoute téléphonique et d’orientation à destination des femmes victimes de violences (toutes les violences, violences conjugales, violences sexuelles, mariages forcés, mutilations sexuelles féminines, violences au travail), de leur entourage et des professionnels concernés.

Il s’agit d’un service d’écoute et non d’un numéro d’urgence. En cas d'urgence, appelez la police en composant le 17.

  • Le 0 800 05 95 95 "SOS Viols Femmes Informations".

    Ce numéro est destiné aux femmes victimes de viol ou d’agressions sexuelles et à leur entourage. C’est un numéro d’écoute national et anonyme. Il est accessible et gratuit depuis un poste fixe du lundi au vendredi de 10 h à 19 h. • Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site gouvernemental

http://www.stop-violences-femmes.gouv.fr/

  • Le site gouvernemental pour aider et orienter les victimes de harcèlement sexuel

http://www.stop-harcelement-sexuel.gouv.fr/

  • Le Centre Hubertine Auclert a établi une carte pour orienter les femmes victimes de violences en Ile-de-France, accessible ici

http://orientationviolences.hubertine.fr/

Agir contre le harcèlement sexuel

L’association Femmes Solidaires de Fontenay est engagée dans la lutte contre le harcèlement sexuel. A l’occasion de la loi du 6 août 2012 sur le harcèlement sexuel, un dépliant a été édité pour informer, conseiller et orienter les victimes.

L’association Femmes Solidaires reçoit les femmes lors de ses permanences, le mardi de 14h à 16h et les 1er et 3ème samedi de chaque mois, dans les locaux de l’association J’en Zay en Vie, 23 avenue des Olympiades à Fontenay-sous-Bois.

Coordonner l’accueil et l’orientation des femmes victimes de violences

l existe de nombreux points d’entrée municipaux concernant le signalement de violences faites aux femmes : les services municipaux tels que l’Espace Inter-G, la coordination éducative locale, la direction de l’habitat durable et solidaire, le Point d’Accès aux Droits et Médiation, les secrétaires d’élu-e-s, les élu-e-s eux-mêmes, le secrétariat/cabinet du Maire, les Directions Générales adjointes, les gardiens de l’hôtel de ville, … Chacun à une importance dans la chaîne de travail car cela permet d’identifier des situations de violences non connues.

Toutefois et malgré l’attention portée par ces professionnels, ces derniers n’ont pas toujours la connaissance du réseau sur le territoire concernant cette thématique et des techniques d’entretien pour ces problématiques. Par ailleurs, il est nécessaire d’éviter aux femmes la répétition de l’exposé de leur situation.

Il est donc primordial de distinguer le rôle de chacun et d’identifier les interlocuteurs adaptés. Cela interroge également la complémentarité de la ville avec les autres institutions et en particulier, avec l’EDS (Espace Départemental des Solidarités).

C’est pour cela qu’une procédure interne de traitement des signalements des violences faites aux femmes a été mise en place. Une note d’information à destination des services municipaux et des élu-e-s et directeurs généraux d’astreinte a été élaborée et présentée dans le cadre d’une rencontre. Elle précise les étapes à mettre en œuvre dans le cas de situations de violences, en fonction des horaires d’ouverture au public de l’EDS.

Une fiche de liaison a été mise en place entre les services municipaux et le CCAS ; ce dernier est garant et veille à la connexion avec les services adéquats.

Une travailleuse sociale du CCAS est référente de cette thématique et est amenée à recevoir ce public pour un accueil, une écoute, des conseils et des orientations. Ce travailleur social participe au comité de pilotage sur les violences intrafamiliales ce qui lui permet d’avoir un contact privilégié avec les membres du réseau susceptibles d’intervenir auprès de ces publics.

En savoir +
Espace départemental des solidarités

5 rue Jean-Douat – 94120 Fontenay-sous-Bois
01 45 14 46 00

Localiser