ARRÊTÉ 5G

Le déploiement des antennes-relais 5G sur le territoire de Fontenay-sous-Bois est suspendu jusqu'à la publication du rapport de l'Anses relatif au « Déploiement de la technologie de communication 5G et effets sanitaires associés » et jusqu'à ce qu'une évaluation environnementale préalable soit menée à bien.

Déploiement de la 5G : un arrêté qui dérange

La ville de Fontenay-sous-Bois est la première ville à avoir signé fin 2020 un arrêté suspendant le déploiement de la 5G sur la commune. Arrêté remis en question par l’opérateur FREE MOBILE…

Le Maire, Jean-Philippe GAUTRAIS, avait, en effet, contesté le déploiement de la 5G, technologie aux possibles effets délétères tant en matière de consommation énergétique que d’empreinte carbone – mais aussi sur le plan sanitaire - et qui, malgré une directive européenne transposée en droit français obligeant à cela, n’a pas été soumise à une évaluation environnementale préalable.

Le 15 janvier dernier, l’opérateur de téléphonie mobile FREE MOBILE a demandé à la Justice de censurer l’arrêté du Maire de Fontenay-sous-Bois sur la 5G par une requête déposée auprès du Tribunal Administratif de Melun.

Jean-Philippe GAUTRAIS prend donc acte de la volonté de l’opérateur FREE MOBILE de contester la compétence des élus locaux quant à la préservation du cadre de vie de leurs concitoyens et à leur capacité à contribuer à la réalisation des objectifs nationaux de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Il a ainsi demandé à Maître François LAFFORGUE, avocat spécialisé dans les affaires de scandales environnementaux et sanitaires, d’assurer la défense de son arrêté 5G.

« Au vu des nombreuses incertitudes tant sur le plan énergétique, qu’environnemental ou sanitaire, nous continuerons à tout mettre en œuvre pour protéger les habitants de notre ville » déclare Jean-Philippe GAUTRAIS.