TRIBUNES POLITIQUES

Les propos tenus dans les tribunes politiques sont sous la responsabilité des groupes politiques qui en assurent seuls la relecture.

Groupes de la majorité municipale

Vive la NUPES !

La NUPES devient la première force d’opposition à l’Assemblée Nationale ! C’est une victoire pour la gauche qui après 20 ans de division, a su se rassembler pour faire élire un maximum de députés. À Fontenay, la NUPES est déjà active, notre majorité municipale en est le reflet.

Le résultat de ces élections témoigne de l’irresponsabilité de notre président de la République et de l’échec de sa promesse en 2017, celle d’éradiquer l’extrême droite. Aujourd’hui, Macron ne dispose pas de majorité mais l’extrême droite a pris une grande place. Notre rôle sera de la contrer, de travailler pour améliorer la situation des populations. Les prix augmentent, les salaires baissent, il est temps d’agir.

Dans la 6e circonscription du Val-de-Marne, nous ne gagnons pas mais les résultats obtenus sont très encourageants malgré l’abstention. À Vincennes, nous progressons dans certains bureaux de vote autrefois acquis à la droite. À Fontenay, nous confirmons que les politiques ultra-libérales ne sont plus acceptables. Nous continuerons, localement, de porter nos voix pour un meilleur quotidien, de meilleurs services publics et une planète saine et protégée.

Continuons ensemble de garder cette dynamique, de la faire vivre autour de nous et d’associer tous les acteurs à ce nouveau défi qui nous attend.

 

Les élus du groupe Fontenay en Commun
elu.e.s.fontenayencommun@gmail.com

Juillet 2022

Travailler plus, non merci!

La loi du 6 août 2019 de transformation de la Fonction Publique impose aux collectivités locales d’augmenter le temps de travail de leurs agents jusqu’à 1607 heures annuelles.

De vieilles obsessions des forces conservatrices: il faudrait travailler plus!

Les fonctionnaires ne travailleraient pas assez et s’ils travaillaient plus, on pourrait supprimer des postes de fonctionnaires. Mais la question n’est pas la durée du travail mais le service public rendu. Les personnels des services publics doivent voir améliorées leurs conditions de travail pour rendre mieux le service aux habitants.

La productivité du travail par salarié, dans le privé comme dans la Fonction Publique, a fortement augmenté, y compris ces dernières années.

Cela doit permettre d’augmenter les salaires et de réduire la durée du travail, en même temps.

Les dividendes ont augmenté beaucoup plus vite que les salaires. Et celles et ceux qui reçoivent des dividendes en veulent encore plus!!!

Pour les Ecologistes, il faut travailler moins, mieux répartir les richesses entre pauvres et riches, cesser de maltraiter la nature et notre environnement, réduire nos consommations d’énergie et de matières premières.

A Fontenay, les agents de la Ville travaillent 35 heures par semaine. Elles et ils ont un peu plus de congés que le minimum légal imposé par la loi. Il est absurde de vouloir leur supprimer. Elles et ils n’ont pas de privilèges. Au contraire, il faut augmenter le nombre de congés pour tous les salariés.

Le maire de Fontenay et d’autres maires du Val-de-Marne ont posé une question prioritaire de constitutionnalité, considérant que la loi était contraire au principe de libre administration des communes. Elle vient d’être transmise par le Conseil d’Etat au Conseil Constitutionnel.

Les Ecologistes de Fontenay soutiennent cette démarche.

May Bouhada et Philippe Cornélis

Juillet 2022

Législatives 2022: et après ?

C’est un lendemain d’élection inédit. Donnée pour morte il y a six mois, la gauche est de retour avec la Nouvelle Union Populaire Ecologique et Sociale (NUPES). Même si elle a espéré plus de députés dans l’hémicycle, son résultat est largement encourageant dans une Assemblée au visage bouleversé par une gauche qui avance, une droite démembrée, Ensemble avec la macronie déclinante et l’extrême droite en force. Grace à la NUPES désormais première force d’opposition, le président Macron n’aura plus de majorité absolue pour cinq années encore de maltraitance sociale et d’irresponsabilité écologique. Il va devoir renoncer à la plupart de ses réformes de régression sur la retraite, le handicap, la culture, la santé, l’économie, les acquis sociaux … L’alliance entre La France insoumise (LFI), Europe Écologie-Les Verts (EELV), le Parti socialiste (PS), le Parti communiste (PCF) et Génération.s aura permis la mobilisation en un temps record, depuis un programme commun. Même si la majorité n’est pas atteinte pour la NUPES à Fontenay-Saint Mandé-Vincennes, néanmoins dans notre ville, écologistes s’en sort, plus que jamais renforcée par les Fontenaysiens qui y contribuent: qu’ils en soient remerciés!

Une nouvelle ère commence en France. Puisse la NUPES perdurer comme groupe au Palais Bourbon et ne rien lâcher. La lutte continue pour des victoires encore plus grandes. Du local au global, nous avons un monde à gagner!

Clémence Avognon Zonon, 5e adjointe déléguée au Patrimoine Bâti
clemence.avognon@fontenay-sous-bois.fr

Nicolas Leblanc, Conseiller municipal délégué au Projet de territoires de Santé
nicolas.leblanc@fontenay-sous-bois.fr

Juillet 2022

Encore combien de temps?

Encore combien de temps devrons-nous attendre pour qu’enfin, des travaux dignes de ce nom soient opérés à la Redoute?

Ascenseurs en panne, état de délabrement avancé des immeubles, vétusté des parties communes, on a parfois l’impression que le temps s’est arrêté à la Redoute.

Alors que d’importants travaux d’aménagement et de réaménagement du quartier sont projetés, on attend encore que le bailleur réhabilite son patrimoine. Le décalage avec d’autres quartiers comme les Larris, le Bois Cadet ou le quartier Jean Zay est d’autant plus flagrant que les immeubles «publics» de ces quartiers on fait peau neuve.

Il ne faut plus attendre et exiger rapidement des travaux de grande ampleur. Ces derniers accompagneront ceux prévus par la municipalité et nous l’espérons, donnera un nouveau souffle à ce quartier historique de notre commune.

Pour rappel, l’État, par le biais de la préfecture avait tenté de convaincre la municipalité de l’impérieuse nécessité de démolir au moins une barre d’immeuble. Nous nous y étions fermement opposés.

Aujourd’hui nous souhaitons pleinement soutenir la revendication de nombreux «redoutables» qui réclament une amélioration de leurs conditions de vie. Cette revendication est d’autant plus importante qu’avec la très forte hausse des prix des carburants, un logement mal isolé, c’est un logement qui surconsomme et des familles qui s’appauvrissent.


Lachelache Nassim, 6e adjoint délégué à la Santé et à l’Accès aux soins

Larabi Nacera, Conseillère municipale déléguée à la Médecine douce

Juillet 2022

La NUPES, une force qui va!

Une séquence électorale se ferme. Elle ouvre un moment politique qui va bouleverser nos existences pendant 5 ans et aura aussi une influence sur la vie de notre commune. E. Macron a déjà annoncé vouloir contraindre les collectivités à réaliser 10 milliards d’économies. C’est autant de services publics locaux détruits et de marges de manœuvre en moins pour les maires! D’autant que les collectivités doivent aussi faire face à la hausse des prix des matières premières.

C’est un exemple des reculades sociales et écologiques que voudra nous imposer le gouvernement macroniste. Heureusement toutes les nuances de droite et d’extrême-droite trouveront sur leur chemin les députés de la NUPES!

En imposant une majorité relative à l’Assemblée nationale, véritable déroute électorale sous la Ve République, Jean-Luc Mélenchon et la NUPES contrecarrent ce projet de régression. Ils sont les porte-parole du bloc populaire, défendront le pouvoir d’achat, lutteront pour de nouveaux droits et pousseront à la bifurcation écologique.

Dans le Val-de-Marne, avec 4 députés sur les 6 de la NUPES, la France Insoumise devient la première force de gauche : Mathilde PANOT, présidente de groupe à l’Assemblée; Rachel KEKE, première femme de chambre élue députée; Clémence GUETTE, artisane du programme de la NUPES et Louis BOYARD, 21 ans, un des plus jeunes députés de l’Histoire. Vous les trouverez au combat sur les bancs de l’Assemblée et à vos côtés sur les luttes!

 


Vianney ORJEBIN, Adjoint au maire à l'éducation

Nous contacter: contact@fontenayinsoumise.fr

Nous suivre: www.fontenayinsoumise.fr

 

Juillet 2022

Le peuple souverain

Le peuple a choisi de ne pas donner de majorité au Président de la République. Il doit donc chercher à obtenir des majorités au sein de l’Assemblée nationale. Dans l’hémicycle actuel, aucune formation de gauche ne viendra à son secours. Sa marge de manœuvres est donc réduite à essayer de débaucher des députés de droite. S’il échoue, il devra se résoudre à dissoudre l’Assemblée nationale et laisser les Français faire leur choix. Nous avons la satisfaction de voir une gauche rassérénée et renforcée. Les responsables politiques ont pris leurs responsabilités et le peuple de gauche les a encouragés. Ils sont beaucoup plus forts et crédibles pour combattre la politique présidentielle qui a saccagé l’hôpital public, cassé l’école de la République, détruit les emplois aidés et réduit les droits des demandeurs d’emploi. Cette liste n’est pas exhaustive.

Les cadres symbole de la macronie ont été renvoyés comme des victimes expiatoires. Les Français leur ont fait payer les errements du chef de l’Etat. Leur colère face à la carence des politiques publiques gouvernementales concernant le réchauffement climatique, la réduction de la pauvreté ou le pouvoir d’achat des classes moyennes et populaires, a entraîné un fort rejet du Président et de ses représentants. Certains Français ont choisi l’extrême-droite démagogique et raciste avec son argument principal consistant à se servir des étrangers comme boucs émissaires. Le parti présidentiel et le gouvernement n’ont pas trouvé les bons arguments politiques pour combattre la peste brune qui s’est propagée. La gauche devra s’atteler à résoudre les questions sociales, environnementales et restaurer les services publics.

Fontenay-sous-Bois a choisi comme à son habitude majoritairement la représentante de l’union de la gauche lors de ces élections législatives: May Bouhada. Notre ville reste -et restera- donc un havre pour mener des politiques municipales solidaires et progressistes.


Louis Mohamed SEYE, Adjoint au Maire délégué à la Politique de la ville
louismohamed.seye@fontenay-sous-bois.fr

Anne-Marie MAFFRE, Conseillère municipale déléguée à la Citoyenneté et à l’inclusion des personnes en situation de handicap
anne-marie.maffre@fontenay-sous-bois.fr

Juillet 2022

Groupes de l'opposition

La réélection de Guillaume Gouffier-Cha: un espoir pour notre ville! 

Notre groupe adresse ses sincères félicitations au député de notre circonscription, réélu lors du scrutin du 19 juin dernier.

Nous appréhendions la triste perspective de voir notre circonscription représentée à l’Assemblée Nationale par l’équipe municipale en place. Au vu de la réalité fontenaysienne peu reluisante (hausse démesurée des impôts locaux, équipements publics et voirie mal entretenus et dégradés, refus de traiter les questions liées à la tranquillité publique, clientélisme, absence de vrais projets pour la transition écologique et démocratie participative illusoire) la perspective était sombre.

Une dynamique de l’opposition locale s’est impulsée à l’occasion de ce scrutin dans le respect des valeurs politiques respectives de chaque groupe qu’ils continueront bien évidemment à défendre jusqu’à la fin de leur mandat! Les Fontenaysiennes et les Fontenaysiens savent désormais que l’opposition fontenaysienne sait se rassembler avec lucidité quand la situation l’exige.

Fontenay: plus belle ma ville?

Depuis de nombreux mois, nous constatons une multiplication des dépôts sauvages dans les rues de notre ville: rue La Fontaine, boulevard de Verdun, rue Jean Macé… Et, au lieu de procéder à leur enlèvement, la municipalité fait apposer des panneaux signalant juste le problème ne faisant qu’irriter un peu plus les riverains exaspérés qui ne comprennent toujours pas pourquoi rien n’est fait…

Quand la majorité municipale sera-t-elle en mesure de leur apporter des réponses concrètes et surtout d’assurer des enlèvements réguliers de ces dépôts qui ternissent l’image de notre ville?

Urbanisme et accès aux soins dans le secteur du Val: des habitants légitimement inquiets

A l’occasion du dernier conseil municipal d’avril 2022, les élus de la majorité municipale ont adopté une délibération actant la cession du Centre Municipal de Santé Roger Salengro au profit d’une opération immobilière dont la superficie globale pourra atteindre jusqu’à 13 300 m² avec un programme non encore défini devant mixer logements, commerces et équipements.

Nombreux sont les habitants du quartier à s’interroger non seulement sur la pertinence d’une telle opération mais aussi sur son ampleur qui, une nouvelle fois, va contribuer à la densification d’un quartier qui l’est déjà beaucoup et qui a vu s’ériger nombre d’immeubles au cours des dernières années.

Parmi les autres inquiétudes qui sont exprimées par ces mêmes habitants figure la fermeture de cet équipement d’accès aux soins dont la relocalisation ailleurs dans la ville, alors même que l’offre de soins dans le quartier se dégrade, va compliquer le quotidien de ses habitants. Pour notre groupe qui s’est opposé à cette délibération, une autre façon de penser la ville s’impose dans ce secteur pour une qualité de vie/ville résolument plus durable et plus humaine!


Clémentine-Audrey Amsellem Simonnet, Lionel Bertrand, Mohamed Targui, Brigitte Chambre-Martin, Christophe Mathieu

GROUPE AVEC VOUS POUR FONTENAY
111, rue Dalayrac
94120 Fontenay-sous-Bois
06 17 76 12 56

Pour contacter les membres du groupe par mail, il vous suffit d’écrire en utilisant le principe: prénom.nom@fontenay-sous-bois.fr

Juillet 2022

Guillaume Gouffier-Cha réélu pour un nouveau mandat de député!

Ce dimanche, les électeurs de Vincennes, Saint- Mandé et Fontenay-sous-Bois, ont fait confiance à Guillaume Gouffier-Cha pour un nouveau mandat.

Notre groupe remercie les 6931 électeurs fontenaysiens qui ont apporté leur soutien à un député dont l’engagement est et restera de renouveler les pratiques de la vie politique et démocratique.

Nous tenons à adresser nos salutations républicaines à la candidate NUPES, May Bouhada et à Jean-Philippe Gautrais, son suppléant et maire de Fontenay. Tout au long de la campagne nous avons tenu à rester respectueux, malgré notre opposition fondamentale au programme qu’ils proposent.

Le résultat national de cette élection doit nous appeler aujourd’hui à nous interroger sur les directions qui seront les bonnes pour le pays et nos concitoyens.

Face à une situation politique sans précédent sous la Vème République, nous sommes toujours convaincus que le projet porté par la majorité présidentielle sera celui qui permettra de faire avancer les réformes qui profiteront à toutes et tous, et notamment aux plus fragiles : pouvoir d’achat, automaticité des aides sociales, poursuite des dédoublements de classes, refonte du lycée professionnel, accroissement des moyens pour la sécurité et la justice, mesures pour une transition écologique non punitive …

Toutefois, nous ne pouvons pas ignorer ce vote national et il faut prendre en compte toutes les sensibilités qui se sont exprimées.

Avec Chantal Cazals, suppléante de Guillaume Gouffier-Cha et élue municipale, le groupe Fontenay, Ensemble, Autrement poursuivra son action en faveur de sujets essentiels pour notre territoire, et notamment les questions de mobilité, de transition écologique, de sécurité et d’égalité femmeshommes. Nous serons plus que jamais à votre écoute pour construire avec vous des solutions pragmatiques au niveau local pour répondre aux défis auxquels fait face le pays.

Ce succès est le résultat d’un large rassemblement qui a dépassé les clivages habituels. Le soutien croissant des Fontenaysiens montrent leur adhésion à ce projet que nous continuerons à faire vivre afin que changent réellement dans notre commune les pratiques politiques et démocratiques.


Chantal Cazals, suppléante du député de la 6ème circonscription du Val-de-Marne
chantal.cazals@fontenay-sous-bois.fr

Patrice Bédouret,
patrice.bedouret@fontenay-sous-bois.fr

Juillet 2022