PREMIÈRE RENTRÉE SANS PLASTIQUE

Septembre 2023

Première rentrée sans plastique

Le 1er janvier 2025 tous les contenants en plastique et bio-plastique seront proscrits dans la restauration collective. Fontenay a anticipé en généralisant l’usage du verre dans les cantines dès cette rentrée.

4 500 écoliers ont fait leur première rentrée sans plastique, à la cantine. La cuisine centrale de Fontenay a opéré la grande bascule plus d’un an avant l’entrée en vigueur de la réglementation contenue dans la loi EGAlim, qui prohibera ces contenants dans la restauration collective à partir du 1er janvier 2025. Désormais les enfants déjeunent dans des assiettes, boivent dans des gobelets, mangent leurs crudités dans des bols, et savourent leur dessert dans des coupelles, tout en verre. La Fontenaysienne a fait l’acquisition d’une gamme de 5 000 pièces spécialement fabriquées pour elle par la société Arc, basée dans le nord de la France.

« Pour nous, la décision de généraliser le verre est le fruit de plusieurs années de concertation avec les agents de restauration, les parents d’élèves, les élus, pour déterminer ce qui remplacerait le plus avantageusement le plastique, à priori si pratique à utiliser, mais condamné pour des raisons de pollution et de santé », explique Maxime Cordier, le responsable entretien-restauration à La Fontenaysienne. La recherche scientifique a largement pointé du doigt le rôle du plastique dans la transmission de perturbateurs endocriniens dans le corps humain. Les arguments écologiques se sont accumulés face aux vaisselles en plastique à usage unique et mettant des siècles à se décomposer. Le verre, mais aussi la porcelaine, peuvent être lavés et réutilisés durant 25 ans et s’offrir une seconde vie après usage. Cette démarche va de pair avec le souci porté à la qualité des repas. « On ne pouvait pas être vertueux en termes de cuisine et continuer à faire manger les écoliers dans du plastique. » Un test grandeur nature avait été mené de janvier à juin dernier dans la nouvelle école Langevin, ainsi qu’à Duruy qui dispose d’un self. Doté de vaisselle en porcelaine, Langevin continuera avec elle. La ville a investi 30 000 euros pour équiper toutes ses cantines. Son action contribue aussi à soutenir l’entreprise. Toute sa production est faite en France et elle espère que d’autres collectivités emboiteront le pas de Fontenay. Un cercle vertueux économique, social et environnemental se boucle.