Populations animales

Trois espèces animales font l'objet d'une gestion spécifique par le SCHSE, les rats, les pigeons et les chats. Le service coordonne aussi les interventions de ramassage des animaux morts ou errants.

Le risque encouru
Les espèces animales sont des vecteurs potentiels d'agents pathogènes. On distingue :

une zoonose (exemple connu : la rage), infection naturellement transmissible de l'animal à l'homme et vice versa. Les zoonoses peuvent être causées par tout type d'agent biologique (bactéries, champignons, parasites ou virus) .

une épizootie (exemple connu : la fièvre aphteuse), une maladie qui frappe simultanément un grand nombre d’animaux de même espèce ou d’espèces différentes. Plusieurs de ces maladies peuvent représenter un risque important pour la santé humaine.

Toutefois, la présence d’animaux non domestiqués en ville est aussi importante, car elle témoigne de la vitalité et de la bonne santé de notre environnement.

Présence des rats :

Deux campagnes de dératisation par an sont réalisées sur l'ensemble du réseau d'assainissement et du patrimoine communal. Deux campagnes supplémentaires sont réalisées sur les bâtiments dits sensibles (crèches, écoles, ...). Des interventions ponctuelles sont réalisées aussi souvent que nécessaire si des rats sont signalés sur le domaine public.

Présence des pigeons :

La population de pigeons à Fontenay-sous-Bois fait l'objet d'une gestion éthique avec l'installation de 3 pigeonniers pour contrôler les naissances et l'état sanitaire des animaux. Cas de la grippe aviaire : vous êtes détenteur de volailles ou d’oiseaux captifs, vous avez une exploitation non commerciale, des mesures préventives sont applicables. Prenez connaissance de la note ministérielle à ce sujet.

Présence des chats :

Une convention a été signée en décembre 2013 par la Ville avec l’Association chats des rues (ACR) pour assurer le contrôle régulier de la population féline et la stabilisation du nombre de chats (stérilisations, adoptions par des particuliers) et la prévention des zoonoses (suivi sanitaire, vaccination). Cette convention favorise la politique des "chats libres" (article L.211-27 du code rural et de la pêche maritime).

Présence d’animaux errants ou morts :

Toute divagation d’animaux est interdite et les propriétaires se doivent de s’en assurer. A l’exception des chats, les animaux errants sont récupérés par un prestataire (la SACPA), soignés le cas échéant, et retournés à leur propriétaire ou proposés à l’adoption. Les animaux morts sont récupérés par le même prestataire. Attention, les frais de ces interventions sont à la charge du propriétaire de l’animal (tarifs téléchargeables en bas de page). 

Sur les animaux sauvages : Laissez-les dans leur environnement. Grâce aux nombreux espaces verts, à l'Écoparc des carrières et à la proximité du bois de Vincennes, une faune importante est présente à Fontenay-sous-Bois. Il est strictement interdit de les recueillir, même s'ils sont blessés.

Moustiques-tigres :

Depuis 2015, le département du Val-de-Marne a été classé au niveau de risque 1, moustique implanté et actif, suite à sa détection dans les iles de la Marne à Créteil. Depuis, des actions de prévention et de communication sont réalisées par les différents acteurs (Agence régionale de santé, Conseil départementale, Communes). La lutte contre la dissémination de cet insecte passe aussi par la suppression des gîtes larvaires par les propriétaires, les occupants et les gérants d’établissement.

Signalement du moustique tigre

Pour la présence de chats errants sur le domaine public, vous pouvez appeler directement l'Association chats des rues au 01 48 51 31 32

Pour la présence d'animaux morts sur le domaine public, vous pouvez appeler directement le service ou sur https://mesdemarches.fontenay-sous-bois.fr/signalement/

Localiser